Les traitements qui permettent de soigner la maladie de Lyme

La maladie de Lyme est une infection qui fait suite à la piqûre d’une tique. Elle se développe donc dans le corps de l’Homme mais aussi de certains animaux. Il faut la traiter rapidement, car les effets sur l’ensemble du corps peut être néfaste et dans certains cas impossible à soigner, par exemple dans les cas de manifestations de troubles qui sont devenus chroniques à travers le temps.

sangMaladie de Lyme, un diagnostic difficile

Il est très complexe pour un médecin de diagnostiquer la maladie de Lyme dans les débuts de la maladie. Les symptômes de la maladie, que nous avons décrits sur ce site (maux de tête, frisson, poussées de fièvres, troubles neurologiques, etc.), peuvent s’apparenter à plusieurs maladies.

De plus, une prise de sang n’est pas toujours efficace pour détecter la nature de l’infection. C’est la raison pour laquelle nous conseillons généralement de consulter un médecin si vous rencontrez le moindre symptôme ci-dessus suite à une ballade en forêt ou si vous travaillez en pleine nature.

Un traitement antibiotique obligatoire efficace

antibiotique maladie de lymeLorsque la maladie de Lyme est diagnostiquée, un traitement antibiotique est obligatoire. Si la maladie est diagnostiquée tôt, le traitement sera léger et pourra durer deux à trois semaines. Les médicaments permettront d’éradiquer l’intégralité de la présence des bactéries Borrelia à travers le corps. Mais ce traitement dépendra forcément de la nature de l’infection mais aussi du temps que vous aurez mis à le traiter. Il pourra arriver des cas où l’individu aura constater la présence de la maladie bien après la première phase.

Dans ces cas, le traitement devient malheureusement beaucoup plus lourd. L’infection pourra avoir contaminer une partie plus importante du corps et pourra s’être étendue jusqu’à la rate, voire au cœur. Un traitement à l’aide d’antibiotique de niveau 3 sera donc nécessaire afin d’essayer d’arrêter la propagation de la maladie. Ces antibiotiques devront être pris par intraveineuse et une hospitalisation est généralement nécessaire.

Il faut savoir que certaines complications causées par la maladie de Lyme peuvent devenir chroniques. Dans ces cas, les antibiotiques ne pourront pas toujours soigner totalement la maladie et l’individu pourra conserver des séquelles de la maladie. Ces cas sont, en revanche, très rare.